Comment préparer sa valise de maternité

Préparer sa valise pour la maternité c’est un peu comme préparer sa valise pour un weekend surprise : on ne sait pas vraiment ce qui nous attend, juste que ça va être magique ! J’adore ce moment. Ca rend la chose concrète : une fois que la valise est prête, on se dit que le bébé peut arriver à tout moment. Je ne suis pas une grande fan des séjours en milieu hospitalier donc je fais en sorte d’emporter tout le nécessaire pour me sentir bien. La liste des choses à avoir est fournie par la maternité donc normalement vous ne devriez rien oublier mais voici de mon côté ce que j’ai prévu de glisser dans ma valise le moment venu.

Pour la maman

  • Des tenues confortable. A la maternité, les visites s’enchaînent et je n’aime pas « recevoir » les gens en pyjama. Mais à  l’inverse je n’ai pas forcément envie de sauter dans mes jeans slims (même de grossesse). Alors pendant ces 3-4 jours, je vis dans mes pantalons LuluLemon ou Gap Maternity. Des sortes de jogging/legging hyper confortables, un peu amples pour ne pas appuyer là où ça pourrait faire mal. En haut je porte des tee-shirts un peu lose et des jolis gilets amples (ça vous évitera les réflexions du type « oh tu es encore bien gonflée!« ). Si vous avez un joli kimono c’est le moment de le sortir ! Il fait souvent une chaleur étouffante dans les maternités donc que vous accouchiez en hiver ou en été, mieux vaut prévoir des matières légères. Et prévoyez des grosses chaussettes ou des chaussons.
  • Des slips jetables. J’avais décidé de faire l’impasse dessus lors de mon premier accouchement pensant que mes culottes Petit Bateau feraient l’affaire. Mais j’ai rapidement compris pourquoi ils étaient sur la liste et j’ai du envoyer ma mère en acheter à la pharmacie du coin. Croyez-moi vous en aurez besoin, c’est moche certes mais c’est hyper extensible donc ça ne comprime pas les zones douloureuses et ça vous évite d’abîmer votre lingerie. Rassurez-vous ce n’est l’affaire que de quelques jours. Idem pour les serviettes hygiéniques, préférez les formats XXL vendus en pharmacie aux simples lingettes type Always qui peuvent s’avérer trop light.
  • Un bellybandit. Découverte lors de la grossesse de ma fille, cette ceinture de gainage est mon produit « miracle » pour retrouver un ventre plat rapidement. J’ai été bluffée des résultats après mon dernier accouchement je vous en parlais ici. Je compte bien l’utiliser à nouveau même si le premier jour s’apparente un peu à une séance de lutte pour rentrer dedans (!).
  • Un nécessaire de beauté. L’accouchement est un moment fatiguant et intense en émotions (les jours qui suivent aussi !) et personnellement j’ai à chaque fois ressenti le besoin de prendre une douche et de me faire une beauté pour « reprendre un peu mes esprits ». De mon côté j’embarque un fond de teint minéral, un anticernes, un recourbe cils, une poudre bronzante et un baume à lèvres. Pour l’hygiène, j’emporte un mini gel d’hygiène intime, un shampooing sec et des lingettes nettoyantes (indispensables si la douche vous est interdite le premier jour), un mini shampooing et mon huile corps utilisée pendant la grossesse (car les vergetures ça se combat même après).
  • Des serviettes de toilette. La maternité ce n’est pas l’hôtel donc le linge de toilette n’est pas fourni. Prenez des serviettes bien moelleuses et douces (surtout en cas d’épisiotomie), des gants qui sont souvent recommandés pour la toilette et aussi un tapis de bain pour éviter de tremper votre chambre entière.
  • De quoi s’occuper. Les premiers jours, le bébé est en général épuisé et dort beaucoup, beaucoup (il peut même faire ses nuits!) et si tout le monde vous conseillera de dormir pendant qu’il dort, personnellement je sais que j’ai du mal à faire des siestes en journée surtout quand je sais que je peux être interrompue à tout moment. Alors j’emporte de quoi lire et cette année j’ai pris l’option wifi dans ma chambre donc je compte bien rattraper mon retard dans les séries The affair et Suits.
  • A manger. Les fringales de grossesse peuvent persister post-accouchement. Ma maman a toujours une petite attention en m’apportant mes gâteaux préférés quand elle vient me voir. Ca permet d’éviter de déprimer sur le plateau repas servi à 17h !

Pour le bébé

  • Beaucoup de bodys et de pyjamas. Ma maternité conseille d’en apporter 8 de chaque. Je trouvais ça énorme pour un séjour de 3-4 jours mais finalement c’est utile. Entre les rejets et les fuites de méconium (premières selles du bébé) très salissantes, il n’est pas rare de devoir changer le bébé plusieurs fois par jours, il vaut donc mieux prévoir large ! Pensez à prendre des bodys à pressions qui s’ouvrent complètement (et non pas ceux qui s’enfilent par la tête, c’est une vraie galère à mettre sur un tout petit bébé et c’est compliqué pour les soins du nombril).
  • Un cocoonbaby. Ma maternité fait dormir les bébés dans des cocoonbaby. J’aime beaucoup ce petit matelas qui s’adapte au bébé et lui permet de dormir dans une position proche de celle du ventre et non pas complètement à plat. Il suffit de le poser dans le petit berceau de la maternité. Il y a de plus en plus de controverses sur le sujet, est-ce que le cocoonbaby serait responsable du syndrome de la tête plate notamment ? J’ai toujours veillé à alterner les positions de couchage et à ne pas prolonger l’utilisation du cocoonbaby.
  • Des langes en coton. C’est un de mes indispensables et ce dès la maternité. Que ce soit emmailloter votre bébé, pour allaiter tranquillement malgré la valse des visites ou pour servir de bavoir anti-rejet sur votre épaule, je vous conseille d’en acheter plein. Je les utilise depuis la naissance de mon fils et ce sont devenus les doudous de mes deux enfants. Mes préférés sont les Aden & Anais qui vieillissent très bien et s’adoucissent au fil des lavages. Et les imprimés sont adorables.
  • Une trousse de toilette. En général la maternité fournit les couches et le sérum physiologique mais pensez à bien prendre le reste : un savon liquide PH neutre (j’opte pour le avène pédiatril conseillé par ma maternité), un flacon de liniment (faites des stocks, vous n’avez pas fini d’en utiliser!), un flacon de cytelium (pour le soin du cordon), 1 thermomètre rectal, un brumisateur (pour la toilette du visage), un thermomètre de bain (même si je fais à « la main » pour mes enfants, le premier bain est toujours impressionnant et c’est beaucoup plus rassurant de savoir que la température est exactement la bonne), des carrés de coton très doux…
  • Des petits livres. Je lis des histoires chaque soir à mes enfants depuis le jour où ils sont nés. Ils ont chacun un petit livre qui leur a été offert le jour de leur naissance avec un petit mot à l’intérieur de la part de leurs grand-parents. J’adore cette petite tradition instaurée par ma mère.

Pour le jour J

  • Un petit sac avec mon dossier médical complet ainsi que toutes les pièces administratives nécessaires. J’y glisse un brumisateur pour l’accouchement, non pas pour être aspergée en continu comme on le voit souvent dans les films mais juste pour m’hydrater (interdiction de boire une fois que vous êtes en salle de travail), mon chargeur d’iphone (hyyyyper important, il ne s’agirait pas d’être à court de batterie au moment de faire la première photo). Pensez à prendre de la monnaie pour que le papa puisse aller se chercher de quoi boire et manger au distributeur de la maternité…l’attente est parfois longue !
  • Un petit sac avec la tenue du bébé pour sa naissance. Pendant mes grossesses, c’est la première chose que j’ai acheté pour chacun de mes enfants. Du petit bonnet en passant par la brassière, j’avais envie qu’ils aient chacun leur « première tenue ». A moins que votre bébé ne soit un petit gabarit, évitez le naissance et achetez directement du 1 mois car juste après la naissance les sages-femmes ont tendance à habiller le bébé avec le body, puis la brassière et par-dessus le pyjama.