barreshape : le cours de sport qui m’a rendue accro

Il y a 7 mois (!) j’avais commencé une saga « coach me if you can » qui parlait de ma reprise du sport après ma dernière grossesse. Et puis j’ai repris le travail et j’ai vite oublié mes bonnes résolutions. Trop fatiguée, pas le temps,…bref des excuses j’en avais plein. Récemment mon dernier a commencé à faire ses nuits (alleluia), je me suis sentie moins fatiguée (normal) et j’ai profité de ce regain de motivation pour m’inscrire à des cours de sport. En plus de trouver le temps et l’énergie il fallait aussi que je trouve quelque chose qui me plaise et me motive. Et j’ai touché le jackpot avec les cours de BarreShape. C’est un workout, fun, intense, gracieux et féminin qui mixe les techniques du fitness, de la danse classique et du pilates pour dessiner les muscles en finesse et sculpter la silhouette, tout en améliorant la posture. Bref, tout ce que je cherchais.

Les cours de « barre » (à ne pas confondre avec la barre au sol) sont légion en Californie, beaucoup moins en France pour le moment… C’est à Géraldine Werner que l’on doit son arrivée en France. Elle a vécu aux Etats-Unis et enseigné la pratique à Londres avant de s’installer à Paris. J’adore son énergie communicative ainsi que celle de Jenn, une américaine qui donne aussi les cours. Et point non négligeable : elles ont toutes les deux des corps de folie, ce que je trouve plutôt très motivant (contrairement à mes profs de sport du collège qui n’avaient souvent de sportif que l’équipement vestimentaire).

J’avais regardé quelques vidéos sur youtube avant d’aller à mon premier cours histoire de comprendre ce qui m’attendait. Pour vous donner une idée, un cours d’1 heure (je ne vois jamais le temps passer) alterne de courtes séquences de renforcement musculaire à la barre et au sol, des exercices cardio vasculaires pour brûler les graisses et des séquences d’étirement pour allonger les muscles et la silhouette. Le tout sur un fond musical bien choisi (hello Beyonce, bye bye les playlists de fitness ringardes), avec des accessoires (fitband, soft ball, haltères…) afin de varier les exercices et d’augmenter les résultats. Aucune séance ne se ressemble, ça permet de garder l’effet de surprise et de rester motivée !

Je ne me suis jamais considérée comme sportive car j’ai longtemps vu le sport comme une corvée ou une activité que j’étais obligée de faire le mercredi après-midi. En vieillissant et avec mes grossesses j’ai appris à être à l’écoute de mon corps et je ressens désormais le besoin et surtout l’envie de pratiquer une activité physique. Il n’est pas nécessaire d’être super sportive ni d’avoir un passé de danseuse classique pour pratique le barreshape mais toute expérience est bienvenue car le rythme des séances est intense. Chaque cours alterne à un rythme soutenu, des intervalles de cardio/ renfo/ et stretching afin de brûler un maximum de calories. Le cœur est sollicité en continu mais les séquences cardio sont bien intégrées à la séance donc rien d’insurmontable. Lors de mon tout premier cours j’étais un peu perdue, l’enchaînements des gestes est assez rapide et j’avais beaucoup de mal à maintenir les positions (mon corps tremblait !). Le point positif, c’est que l’on peut rapidement progresser.

Bon on ne va pas se mentir, le sport ça fait du bien au mental mais on a aussi envie que ça se voit. Ce qui me plaît avec le barreshape c’est que ça fait travailler les zones qui m’intéresse (comme 99% des femmes je pense) : les hanches, les fessiers, les cuisses, les abdominaux et les bras. Dès les premières séances, l’intensité des exercices et la sollicitation de tous les muscles du corps génèrent des courbatures. On a le sentiment que ça marche et qu’on ne fait pas tout ça pour rien ! Au bout de 2/3 séances, j’ai commencé à me sentir plus tonique. Géraldine précise qu’après une dizaine de séances en moyenne, les résultats sont déjà perceptibles. J’arrive bientôt à la dizaine de séances et je commence à voir les résultats en particulier au niveau des abdominaux (dur dur à muscler après 3 grossesse !). D’ailleurs, pour toutes les futures/jeunes mamans qui me lisent sachez que c’est une méthode complète parfaitement adaptée pour se remettre en forme après un accouchement, à condition toutefois d’avoir fait ses séances de rééducation périnée au préalable (oh joie).

J’essaie d’être régulière dans ma pratique et d’y aller deux fois par semaine. A l’heure où j’écris ce post je suis en vacances…et je suis clairement en manque ! Serais-je en train de devenir sportive ?!