Laponie : je mets quoi dans ma valise ?

Si vous me suivez sur Instagram (@mathildelacombe pour celles qui ne le font pas encore !) vous savez que je suis actuellement en Laponie pour un voyage de presse magique avec la marque Origins (qui revient en France ce mois-ci après 8 années d’absence). Qui dit Laponie, dit grand froid (il a fait -30 hier! ) et donc habillement approprié. Il fait très froid mais c’est un froid très sec (pas du tout humide) ce qui le rend plutôt supportable. Cependant si vous avez prévu des activités en plein air comme de la motoneige (ce que j’ai fait hier) il faut vraiment être hyper bien préparée car on ressent vraiment le froid. La Laponie est une destination très à la mode en ce moment (et à juste titre car c’est absolument sublime) et vous êtes nombreuses à avoir prévu d’y aller prochainement et à me demander comment il fallait s’habiller et s’équiper. Voici quelques petits conseils glanés auprès des finlandais bien habitués au froid.

La clé pour avoir bien chaud c’est le layering. Comme en soins en fait ! L’idée c’est de superposer des couches fines afin d’optimiser la chaleur et surtout de pouvoir retirer des couches dès que vous êtes à l’intérieur. En général 3 couches suffisent mis vous pouvez aller jusqu’à 4 si vous êtes super frileuse. La toute première couche est la plus fine, il faut opter pour une matière technique. La gamme Heatech de Uniqlo est parfaite, vous trouverez tous les basiques nécessaires pour faire votre layering de vêtements. Et surtout ça vous permet de pouvoir vous habiller de manière plus chic par dessus si vous sortez le soir par exemple. Julie Van Ongevalle, directrice monde d’Origins est incroyablement chic lors de ce voyage. Son secret : elle glisse une couche très chaude mais très fine sous un chemisier plus chic. Une longue jupe en laine (avec un legging chaud en dessous), un gros gilet et une jolie paire de boucles d’oreilles et le tour est joué ! Bref, c’est un indispensable et il faut investir dans de la qualité et des matières qui « respirent » sinon plus vous transpirez, plus vous risquez d’avoir froid rapidement. Ensuite ajoutez 1 polaire (ou 2 si vraiment vous avez froid) puis enfilez une tenue de ski classique (avec pantalon et veste qui résistent à la pluie, neige). Dernière chose, sachez que des vêtements propres tiendront toujours plus chaud que les vêtements utilisés la veille dans lesquels vous aurez transpirez.

Même fonctionnement de layering pour les pieds, les mains et la tête. Commencez par une paire de gants/chaussettes très fines (en soie par exemple) puis ajoutez une paire de gants classique puis une paire de gants de ski. Ne négligez surtout pas les extrémités car c’est par là que l’on attrape froid le plus vite. Hier lors d’une sortie en motoneige mes mains étaient vraiment congelées malgré les 3 couches de gants. J’ai fini par ajouter des chaufferettes qui m’ont vraiment fait du bien et permis de me réchauffer petit à petit (elles ont une durée de vie de 7 heures environ). Pour la tête, une cagoule de soie puis un bonnet et enfin la capuche de ma veste ont suffit à me tenir bien chaud.

Pour les chaussures j’ai emprunté les Sorel de ma soeur et honnêtement elles sont extra. Super confortables, tout en restant assez jolies et surtout elles sont ultra résistantes et bien montantes (pour éviter que la neige ne s’engouffre dans les chaussettes). Et elles sont équipées d’un chausson interne amovible qui permet de garder les pieds bien au chaud. Un Finlandais m’a expliqué qu’il ne fallait surtout pas que le pied soit trop comprimé dans la chaussure car sinon le sang circule mal et on a froid beaucoup plus vite. Donc pensez à prendre une pointure au-dessus afin d’avoir la place nécessaire pour vos différentes paires de chaussettes !

Côté vanity, évitez les crèmes à base d’eau car elles vont avoir tendance à vous faire geler le visage ! Et pensez à porter un SPF car même s’il se lève tard et se couche tôt à certaines périodes de l’année, le soleil reste malgré tout bien présent. J’ai fait un post sur mes soins spécial grand froid que vous pouvez lire ici.

Autre chose apprise pendant ce voyage…les téléphones ne supportent pas le froid. Lors de notre ballade à motoneige mon iphone est passé de 100% de batterie à 0% en l’espace de 2 minutes. Donc glissez-le dans une housse prévue à cet effet (j’ai celle-ci) et dans une poche à l’intérieur de votre manteau. Vous éviterez ainsi les mauvaises surprises. Il en va de même pour les appareils photos et autres caméras !

Dernière petite chose à glisser dans la valise…sachez que le wifi n’est pas évident à trouver car vous êtes vraiment au bout du monde ! Si vous ne pouvez pas vous en passer, vous pouvez louer une petite borne portable pour une dizaine d’euros par jour. C’est hyper pratique car ça permet de se connecter n’importe où dans le monde. Ca ne prend pas plus de place qu’une batterie portable et donc ne pèsera pas dans le sac à dos. C’est par ici si vous souhaitez plus d’infos. Et enfin si vous souhaitez mettre toutes les chances de votre côté pour ne pas louper les aurores boréales (la meilleure période est entre septembre et avril) vous pouvez télécharger une application comme My Aurora. J’ai eu la chance d’en voir deux soirs de suite, c’est magique !