Tout sur mes extensions de cheveux

Il y a maintenant un mois j’ai retiré les extensions que j’avis fait poser en avril dernier. Je les ai gardées presque 5 mois et je me suis dit que c’était le moment de vous faire un petit bilan. Honnêtement je ne pensais pas y avoir de nouveau recours tellement j’avais été refroidie par ma première expérience il y a quelques années. Et puis Karen, ma coiffeuse aux doigts d’or, m’a convaincue ! En 4 heures je suis ressortie avec 10 centimètres en plus et un coup de soleil dans les cheveux qui m’ont ramené 5 ans en arrière, à la période de mon mariage. Comme si je m’étais retrouvée. Finalement c’est comme ça que je me sens le plus moi, avec un peu de longueur et surtout plus de blondeur.

Karen utilise les extensions Balmain Hair. En cheveux 100% naturels, elles existent dans plein de couleurs différentes (il y a même des versions ombré hair) et dans différentes longueurs. Et la différence majeure avec les extensions classiques que je connaissais c’est qu’elles sont cousues en bandes à mes cheveux et non pas fixées à l’unité avec des points de kératine. C’est à dire que plutôt d’avoir 300 points de kératine (on dirait des petits grains de riz) partout sur le crâne, j’ai seulement une dizaine d’attaches qui sont cousues avec mes propres cheveux. Et ça change tout. Pour ma première pose, le coiffeur m’avait conseillé de prendre des dolipranes dans les 48 heures qui suivent. Effectivement j’avais hyper mal dormi, ça me tirait les cheveux, je ne savais pas comment me mettre pour dormir. J’avais la tête qui avait pris 3 kilos, une horreur. Là je ne sens rien, c’est très léger, je les oublie complètement.

Pour que ça fasse naturel, il faut vraiment aller voir un spécialiste qui sache bien les positionner. Karen sait que j’aime m’accrocher les cheveux (pour le sport notamment) et donc elle a positionné les extensions de façon à ce que je puisse les relever sans que l’on ne voit les attaches.Une fois posées, elle les a également coloré et coupé afin qu’elles se fondent complètement à mes cheveux. Et la clé pour que le résultat soit le plus naturel possible c’est de ne pas être trop gourmande sur la longueur pour éviter un trop grand décalage entre vos cheveux naturels et les extensions (sinon c’est le look starlette de téléréalité garanti). De mon côté j’ai gagné au moins une année de pousse (10 centimètres) en 4 heures seulement. Et j’ai surtout gagné une épaisseur que je n’avais connu jusque là, moi qui ait les cheveux fins !

Une de mes plus grosses réticences était l’entretien. Je ne suis pas une pro du brushing et surtout je manque souvent de temps donc je n’aime pas avoir une routine beauté qui soit contraignante. Mais finalement c’est très facile à entretenir. Il faut savoir que quand les extensions sont mouillées et qu’elles sèchent à l’air libres elles ondulent légèrement. Donc il faut prévoir de les sécher un peu avec une brosse pour les lisser. Côté shampooing j’alterne entre le Sublimes Mèches de Léonor Greyl et ceux de Shu Uemura conseillés par Karen (qui sont un peu trop riches pour moi maintenant que je n’ai plus les extensions). Et je ne lésine pas sur l’après shampooing (le urban moisture de Shu Uemura). Je les démêle matin et soir avec une brosse en poils de sanglier et j’hydrate les longueurs avec l’huile Shu Uemura Art of Hair (mais n’importe quelle huile cheveux bien hydratante fera l’affaire). Et le soir je les natte pour éviter qu’elles ne s’emmêlent. Avec un bon entretien, les extensions ont une durée de vie de 6 mois.

J’ai gardé les miennes pendant toute la période estivale et je ne vous le recommande pas. Avec la chaleur, la piscine, la mer…ça devient vite compliqué à gérer et à entretenir. Résultat, j’ai passé l’été avec un gros bun sur la tête en comptant les jours jusqu’à la dépose.

Pour le prix, comptez environ 7€ le centimètre donc tout dépend de votre périmètre cranien, de vos besoins en terme de longueur, épaisseur, couleur… J’ai fait poser mes extensions par Karen au salon Lea Loghan, 171 rue du Barbâtre à Reims. N’hésitez pas à appeler le salon pour avoir un devis (vous avez 10% sur toutes les prestations en venant de ma part). Je crois savoir que plusieurs parisiennes ont déjà fait le déplacement jusqu’à Reims tant il est compliqué de trouver une bonne coiffeuse/coloriste…!