Chute de cheveux : on fait quoi ?

Depuis quelques semaines je perds autant de cheveux que les arbres perdent de feuilles. C’est de saison ! La chute de cheveux est un problème récurrent chez de nombreuses femmes et c’est pour cette raison que j’ai demandé à Valérie Espinasse, micronutritionniste et Véronique, experte cheveux chez Biologique Recherche de m’éclairer sur le phénomène.

Comment reconnaître une chute de cheveux saisonnière ? Elle ne dure pas plus de 3 semaines et intervient généralement aux changements de saison (printemps ou automne). C’est comme un phénomène de mue et donc on ne peut pas l’empêcher. Si cela dure plus longtemps, c’est sûrement lié à un problème interne et il est important d’en trouver la cause : suite d’un accouchement, médicaments, régimes, dernière génération de pilule, suite d’une anesthésie…

J’anticipe ou j’attends ? Le mieux est d’anticiper la chute saisonnière et de démarrer une cure de compléments alimentaires mi-août et mi-mars. il faut idéalement suivre une cure pendant 2 mois minimum. Les compléments spécifiques chute de cheveux doivent contenir au minimum du Zinc, de la silice et des vitamines B. La vitamine B8 et B5 étant particulièrement recommandées pendant cette cure, Valérie Espinasse recommande d’ajouter des acides gras que l’on trouve dans l’huile de bourrache, sous forme de capsules. Et de veiller à mettre les bonnes choses dans son assiette : des céréales complètes, des viandes variées et utiliser des huiles végétales type olive ou colza pour les assaisonnements.

Au quotidien je fais quoi ? Je masse mon cuir chevelu. Ca permet d’éviter que les surcharges de sébum et de produits capillaires (hello les adeptes du shampooing sec) en tout genre étouffent les racines et entraînent une chute. Sur les conseils de Véronique, j’ai fini par investir dans une brosse Mason Pearson. Ca coute un bras mais d’après elle il n’y a pas mieux pour masser le cuir chevelu et relancer la circulation tout en prenant soin des longueurs. Ca fait 15 jours que je l’ai et effectivement je vois une différence après le brossage. Et j’exfolie mon cuir chevelu. J’ai pendant longtemps été une fidèle du scrub purifiant Christophe Robin et depuis quelques semaines j’utilise la lotion P50 capillaire de Biologique Recherche (qui s’utilise en soin pré-shampooing).
De temps en temps…Je m’offre un soin du cuir chevelu chez Biologique Recherche. Véronique est une experte en la matière et fait un massage stimulant comme je n’en ai jamais eu ailleurs. En fonction de la problématique, elle adapte les sérums et soins utilisés. Beaucoup de femmes lui confient leurs cheveux après une grossesse m’a t-elle dit. Je suis ressortie de cette heure entre ses mains avec des cheveux remontés à bloc, légers et un brushing qui a duré 5 jours ! A s’offrir dès que vos cheveux sont à bout de souffle.
Et dernière chose, moi j’essaie d’aller voir ma coiffeuse (toujours Karen, du salon Lea Loghan à Reims) toutes les 6 à 8 semaines pour couper mes pointes. Ca ne joue pas sur la pousse des cheveux mais par contre cela donne l’impression de cheveux plus sains !